Tous unis pour l'électro-mobilité

 

Tous unis pour l'électro-mobilité

 

Publié le 03/10/2011 10:41

Élus,lycée, entreprises lors de la présentation du projet. / Photo DDM, S. B.
Élus,lycée, entreprises lors de la présentation du projet. / Photo DDM, S. B.
Élus,lycée, entreprises lors de la présentation du projet. / Photo DDM, S. B.

Le lycée des métiers Eugène Montel et la ville de Colomiers s'impliquent dans l'exemplarité pour réduire l'émission de Co2 concernant les déplacements doux. Dans le cadre de la 9e journée sans voiture, place des fêtes sur le pôle transport, Nicole Girard, nouveau proviseur du lycée Eugène Montel a présenté à Karine Michelet, adjointe au développement durable, chargée de l'application de l'agenda 21, le projet d'éco mobilité actuellement implanté dans son lycée. En effet, en application des axes de développement de son agenda 21, le lycée s'est investi dans le développement de nouvelles technologies, répondant aux collectivités pour réduire les hydrocarbures : « Nous avons installé au lycée une ombrière solaire munie d'une borne de recharge pour véhicules électriques. Dans ce projet, nous avons été soutenu par quatre partenaires industriels locaux, qui rassemblent 650 emplois en région Midi-Pyrénées » explique Jean Marc Fortuné, chef des travaux du lycée Montel.

Les entreprises sont l'usine Ténesol qui fournit les modules photovoltaïques, la société Mécosun, l'agence Legrand, fournisseur de la borne de recharge et le groupe Laudis Automobile, qui fournit un véhicule 100 % électrique de marque Nissan leaf.

Rappelons que la ville de Colomiers a investi en cette année 2011, dans quatre véhicules utilitaires électriques pour les services techniques des espaces verts, ils ont une autonomie de 100 km avant recharge qui ne dure pas plus de 10 heures. Cette solution technique d'éco-mobilité pour les déplacements des agents dans les collectivités est non négligeable. Toutes ces actions permettent de lutter contre le changement climatique en diminuant les émissions de gaz à effet de serre, et préserve la biodiversité et les ressources naturelles. Concernant les déplacements doux, la ville de Colomiers possède à ce jour 36 km de pistes cyclables, elle compte augmenter le linéaire de 15 % tout en garantissant la qualité des aménagements. Se développent aussi des initiatives sans émission de Co2, comme « Pedibus » avec les écoles et « Allons y à vélo » avec les employés municipaux.

 

 

 

Modifier le commentaire 

par Nicole Girard le 29 janv. 2012 à 23:19

haut de page