Lycée Montel : théâtre contre les addictions

,

Lycée Montel : théâtre contre les addictions

Éducation

Les élèves se mettent en scène dans le cadre de la prévention contre les conduites à risque./Photo DDM, S. G.
Les élèves se mettent en scène dans le cadre de la prévention contre les conduites à risque./Photo DDM, S. G.

Le lycée des métiers Eugène-Montel a réalisé, jeudi dernier, une prestation théâtrale originale. Il s'agissait d'aborder les conduites à risque et l'addiction.

«Dans le cadre du Comité d'Education à la Santé et à la Citoyenneté (CESC), nous avons un programme d'actions et de préventions à présenter aux élèves», explique Nicole Girard, proviseure de l'établissement.

Ses missions sont multiples : préparer les lycéens à la vie citoyenne mais aussi prévenir contre la violence et l'exclusion».

«Nous avons des problématiques fléchées par l'Education Nationale. Nous les développons en prenant en compte la population de l'établissement, à 97 % masculine, ajoute la proviseure adjointe. «Ce premier thème abordé, autour de la prévention des conduites à risques et de l'addiction, a été bien accueilli par les élèves. Les secondes Chaudronnerie, enthousiastes, ont rapidement proposé des sujets qui les préoccupent : drogue, M.S.T., alcool et vitesse au volant sans oublier les jeux d'argent», soulignent Alexia Hostin et Frédérique Franchi, conseillères principales d'éducation.

Grâce à l'intervention de la Compagnie de l'Atre, Sylvain Gabriel a guidé les élèves-acteurs. «Les saynètes ont été réalisées en à peine quatre demi-journées», explique le comédien. «Ils ont su, à travers leur langage, révéler leur personnalité et faire passer le message auprès des spectateurs, leurs camarades de classe». «En tant qu'acteur, j'ai pris conscience de toutes ses addictions et leurs conséquences», précise Mathis.

Les membres de la commission, ravis de ce succès, comptent bien renouveler l'expérience au travers d'autres actions et font appel aux bénévoles. «Les élèves amènent par ce biais un discours pertinent, un débat suivra», termine Alexia Hostin.

Le 8 mars prochain, à l'occasion de la journée de la femme, les adolescentes du lycée seront mises à l'honneur avec l'intervention de l'association «Du côté des femmes 31», qui mène des actions contre la violence faites aux femmes ainsi qu'en faveur de l'égalité entre femmes et hommes.

Modifier le commentaire 

par Nicole Girard le 31 janv. 2017 à 09:13

haut de page