Les internes mis à l'honneur

 Les internes ont été les acteurs d'un jour

Publié le 05/11/2011 03:45 | La Dépêche du Midi

Un groupe d'internes du lycée ont participé à un projet éducatif autour du sport et du théâtre.
Un groupe d'internes du lycée ont participé à un projet éducatif autour du sport et du théâtre.
Un groupe d'internes du lycée ont participé à un projet éducatif autour du sport et du théâtre.

Le lycée des métiers Eugène Montel organisait jeudi soir la restitution d'un atelier réalisé durant l'année scolaire 2010-2011, avec un groupe d'élèves internes, en présence de l'équipe pédagogique et de la nouvelle proviseure, Nicole Girard. Intitulé « Du corps à la parole, l'autre », ce projet financé par le conseil régional avait pour objectif de donner aux jeunes la possibilité de s'exprimer. La corrélation entre le corps et la parole vient des activités réalisées. En effet, durant toute l'année scolaire, les élèves ont suivi des cours de lutte et des ateliers théâtre. Au cours de l'année, plusieurs événements ont influé sur le cours de l'atelier, tant sur le fond que sur la forme. L'incendie accidentel du gymnase a par exemple bouleversé les élèves, qui ont poursuivi leurs séances de lutte dans d'autres équipements de la ville.

Accompagnés de la comédienne Julie Pichavant, les jeunes ont été filmé par Guillaume Bautista. Le film d'une durée de 17 minutes, retrace le parcours et l'évolution des jeunes. « Chaque sujet abordé a été emmené par le groupe, dans lequel le dialogue s'est voulu libre et sans tabou » tient à souligner Carole Garnier, conseillère principale d'éducation. Les élèves parlent ainsi de ce qui les animent ou au contraire les énervent. Le résultat donne une vidéo dans laquelle ont émergé des réflexions autour du racisme, de la politique, mais aussi une vidéo remplie d'humour et de convivialité.

François Novellon, professeur de lutte, se réjouit du travail réalisé. « Ce fut un réel plaisir de travailler avec ces jeunes, tous très intéressants et motivés. La richesse d'un tel projet vient de l'échange qui se crée entre les ados et les adultes » témoigne François Novellon, professeur de lutte.

Le film fera l'objet de nouvelles projections lors des journées portes ouvertes de l'établissement. En attendant, le projet continue avec la participation du groupe au Festiv', rencontre annuelle organisée par la région au Zénith de Toulouse, dédiée à tous les lycéens.

Modifier le commentaire 

par Nicole Girard le 29 janv. 2012 à 23:18

haut de page