L'égalité des chances selon deux lycéens du LP de Colomiers

Colomiers. L'égalité des chances selon deux lycéens

société

Une partie des personnes qui sont intervenues lors de la conférence sur l'égalité femmes-hommes./ Photo DDM, S.B. ()

Une partie des personnes qui sont intervenues lors de la conférence sur l'égalité femmes-hommes./ Photo DDM, S.B.

Élèves au lycée des métiers Eugène-Montel, Laurence Lavilette, 17 ans, et Sylvain Vianai, 16 ans, étaient les plus jeunes parmi l'assemblée, salle du conseil mercredi lors de l'anniversaire de la signature de la charte européenne pour l'égalité des femmes et des hommes dans la vie locale. À l'invitation de Claudine Mulazzi, adjointe à la communication et de son groupe de travail, égalité agenda 21, et encouragés par Carole Garnier et Françoise Frédérique, CPE, ils ont tous deux accepté de venir témoigner de leur engagement en tant que citoyen. Laurence étudie dans une filière industrielle où il y a 95 % de garçons «Je suis en 1re bac pro maintenance des équipements industriels, et déléguée de ma classe pour la seconde année. Je représente les élèves au conseil de vie lycéenne, où sont faites des propositions pour une amélioration de leur vie quotidienne. Je suis aussi au conseil académique de la vie lycéenne, instance présidée par le recteur, et l'an passé j'ai été élue au CA, cela m'a permis de mieux connaître le fonctionnement de mon lycée». Laurence fait partie des 17 filles sur les 500 élèves. Elle a choisi l'option marine comme Sylvain pour devenir mécanicien d'armes dans la marine nationale. Elle a défilé le 11 novembre à Toulouse, et dans ses temps de loisirs elle joue au rugby en équipe à Blagnac.

Quant à Sylvain, il est inscrit en 1re bac pro : «Je suis le suppléant de Laurence au conseil de vie lycéenne, elle est très représentative des élèves où nous constituons une bonne équipe. C'est elle qui m'a fait connaître le fonctionnement des institutions. Je dois dire que ma camarade s'adapte très bien dans cet univers masculin qui est la marine, et l'uniforme lui va bien.»

Et Sylvain de poursuivre : «C'est une fille dynamique qui s'entend avec tout le monde, tous ont envie de réfléchir et de construire des projets en commun. Comme elle ; j'ai choisi de devenir mécanicien d'armes dans la marine nationale.»

Pour Laurence, l'égalité des chances filles-garçons «passe par l'engagement des filles, lors de la journée de la femme nous avons été reçues à la mairie, les femmes ont témoigné de leurs expériences et responsabilités. C'est cela aussi qui m'a donné l'envie de m'engager».


Égalité des hommes et des femmes dans la vie locale : une charte signée en 2010

C'est en 2010 qu'a été signée la charte européenne pour l'égalité des femmes et des hommes dans la vie locale à Colomiers. Ainsi chaque année est fêté l'anniversaire de cette charte, une occasion pour exprimer et dévoiler le travail réalisé au sein d'un groupe de pilotage de 8 élus sur l'action N° 6 de «Égalité agenda 21» pilotée par Karine Traval Michelet et Claudine Mulazzi, chargée de communication.

Bernard Sicard a remercié toutes les personnes engagées dans ces actions, ainsi que les personnes présentes lors de cette conférence-débat. Elles ont apporté de nombreux témoignages sur ce thème égalité femmes-hommes. Ont témoigné des représentants du monde associatif, enseignant, lycéens, entreprises, sociologue, élus. Mathilde, la plus jeune femme conseillère municipale à Colomiers a redit l'engagement du gouvernement et sa mobilisation dans la lutte contre les inégalités de sexe.

Modifier le commentaire 

par Nicole Girard le 23 nov. 2012 à 14:05

haut de page