Journée Portes Ouvertes 2017 au lycée des Métiers

Portes ouvertes au lycée des métiers

Publié le 20/03/2017 à 03:49

Mohamed Belghiti, professeur en génie-électrique ses élèves et peut-être futurs élèves./ Photo DDM, S. G.

 

 

 

 

 

Le temps d'une matinée, le lycée des métiers Eugène Montel a ouvert ses portes. Les élèves de différents niveaux et leurs parents ont été accueillis par Nicole Girard, proviseure de l'établissement. Cet évènement était destiné à les informer sur les différentes filières enseignées dans le lycée, de la 3e préparatoire à l'enseignement professionnel aux formations Bac Professionnel et CAP notamment. Mais aussi des lycéens de terminale sont venus prendre connaissance des filières post-bacs. Le lycée qui se veut tourné vers l'avenir propose, une mention complémentaire de technicien en Energie Renouvelable, tout comme un BTS dans le domaine de la chaudronnerie. La Marine Nationale était également présente à l'occasion du partenariat Marine avec le lycée. C'était l'opportunité de rencontrer des élèves comme Quentin «Entrer dans la marine est une chance, une insertion conditionnée par la rigueur. Découvrir d'autres horizons et vivre en militaire à Toulon, voilà tout ce qui me plaît». Les autres corps d'armée étaient là aussi. Sans oublier la société Enedis, venue faire partager les perspectives d'avenir dans des métiers de l'électricité dans le cadre du partenariat avec l'établissement. Les groupes ont effectué un circuit tout autour du lycée. Tout a été montré, du gymnase au CDI, des ateliers à la cantine en passant par l'internat. «Le lycée peut héberger 90 lycéens. Bien sûr, nous privilégions les élèves venant de loin,» précise Alexia Hostin, conseillère principale d'éducation. «La particularité de cette matinée est que ce sont les élèves, accompagnés de leurs professeurs qui réalisent les visites et répondent aux questions», explique Frédérique Franchi, conseillère principale d'éducation. Ainsi, Mohamed Belghiti, professeur en génie-électrique et ses élèves, présentaient le projet Industrie 4.0. «J'ai recréé en 3D les ateliers du lycée. Sur un jeu d'orientation, des questions d'électricité et de sécurité étaient posées. Le but est de créer un lien et de montrer comment le virtuel rejoint le réel. Cela donne plus d'intérêt.»

De nombreuses actions et interventions y sont régulièrement proposées tout au long de l'année.

S.G

Modifier le commentaire 

par Nicole Girard le 21 mars 2017 à 16:10

haut de page