En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Eugène Montel dans les médias

Après-midi sportive et festive au Lycée Eugène Montel

Par Nicole Girard, publié le jeudi 29 mars 2012 20:20 - Mis à jour le jeudi 29 mars 2012 20:20

Publié le 28/03/2012 08:37 | La Dépêche du Midi

Colomiers. Des élèves du lycée Montel ont confectionné un ring mobile

boxe

Ce sont les lycéens qui ont réalisé le ring. /Photo DDM
Ce sont les lycéens qui ont réalisé le ring. /Photo DDM
Ce sont les lycéens qui ont réalisé le ring. /Photo DDM

Une après-midi sportive et festive a eu lieu au lycée Eugène Montel, vendredi 23 mars avec l'association « Droit De Cité » venue animer un « Ring mobile » dans le cadre d'un partenariat avec les professeurs d'EPS et les classes de terminales CAP.

Déjà, l'an passé, des séances d'initiation à la boxe avaient été proposées à ces classes, où en échange les élèves de seconde CAP chaudronnerie, devaient réaliser un ring démontable. Ce « ring a été monté dans la cour du lycée et les jeunes ont pu « prendre les gants » et échanger quelques « coups » avec Siriki Kondé, fondateur de l'association Droit de Cité et sa fille Jessica qui s'entraîne en boxe française au pôle France du CREPS de Toulouse. Des apprentis « compagnons du devoir », voisins du lycée Eugène Montel étaient aussi de la partie.

Les deux établissements organisent des rencontres mensuelles de football en salle pour les internes, en fin de journée. D'autres activités récréatives étaient proposées : tournoi de foot, jeux vidéos, remue-méninges, le tout animé par des membres du personnel de l'établissement (surveillants, documentaliste, et professeurs d'électronique).

Soleil et gaieté étaient au rendez-vous, de cette journée achevée par un match de foot entre les professeurs, les compagnons et les élèves « Là ce sont les jeunes qui ont donné la leçon aux adultes, ils sont nombreux à faire partie des équipes sportives columérines. Chacun a pu trouver une place, sportifs et moins sportifs » souligne, Carole Garnier, conseiller principal d'éducation, qui elle aussi était de la partie.

Pièces jointes
Aucune pièce jointe